T’es-tu déjà sentie rejetée ou abandonnée?

Savais-tu que ces sentiments de rejet ou d’abandon sont le fruit de blessures que tu portes en toi? Des blessures qui se sont éveillées en toi dès ton plus jeune âge et qui sabotent tes relations amoureuses?

Savais-tu également que pour diminuer la souffrance liée à ces blessures, tu portes un masque?

Sur le parcours pour transformer ta vie amoureuse, il est essentiel de prendre conscience des blessures que tu portes, car elles ont un impact significatif sur tes relations et l’échec de celles-ci.

Dans cette série de 2 vidéos, je vais me concentrer sur les blessures de rejet et d’abandon, mais sache qu’il en existe d’autres, soit la trahison, l’humiliation et l’injustice.

Il est important de prendre conscience de tes blessures, car elles te font réagir, rarement dans ton meilleur intérêt. En fait, c’est plutôt l’inverse. Elles te font adopter des comportements (qu’on appelle masques) qui sont totalement inadéquats et qui t’empêchent d’entretenir des relations saines avec les autres.

Dans cette première vidéo, je vais approfondir la blessure de rejet.



Cette blessure se situe au niveau de l’ÊTRE.

Le masque associé à cette blessure est le fuyant. Autrement dit, lorsque tu te sens rejetée ou que tu as peur de l’être, tu réagis en prenant la fuite. Tu te protèges en fuyant les situations où tu pourrais vivre du rejet.

Voici quelques caractéristiques de ce masque d’après Lise Bourbeau, l’auteur du livre Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même. J’ai eu la chance de m’entretenir à plusieurs reprises avec elle. Lise Bourbeau a consacré sa carrière à l’étude de ces blessures. Elle est vraiment la spécialiste des blessures de l’âme.

La personne dont la blessure de rejet est active ne croit pas avoir le droit d’exister. Elle se demande ce qu’elle fait sur cette planète. Elle pense qu’elle est nulle et sans valeur. Elle ne se sent pas à la hauteur. Elle croit difficilement qu’on puisse l’aimer si bien qu’elle a de la difficulté à s’investir dans ses relations.

Elle croit que son opinion n’est pas importante et elle évite de la donner.

Elle se coupe facilement du monde extérieur en fuyant dans son monde. Elle se trouve aussi de nombreux moyens de fuite (astral, sommeil, drogue, alcool, etc.) Une façon de se couper du monde physique est de s’intéresser à tout ce qui est mental et intellectuel.

Elle s’isole et se sent seule, même en présence des autres, car elle prend tellement peu de place qu’elle en devient presque invisible.

Elle se sent incomprise des autres. Elle a la croyance qu’être comprise signifie être aimée.

Elle est souvent une perfectionniste dans certains domaines. Elle se crée un idéal inatteignable.

Finalement, elle panique facilement suite aux scénarios qu’elle est très habile à construire. D’ailleurs, sa plus grande peur est la panique. Elle fuit les situations pour éviter de paniquer.

Je remarque que les personnes qui se sentent rejetées ont tendance à rejeter les autres à leur tour, comme par exemple, en coupant les ponts avec la personne de qui elles se sont senties rejetées. En amour, lorsqu’elles se sentent rejetées ou qu’elles ont peur d’être rejetées, il arrive qu’elles mettent drastiquement un terme à la relation ou à un début de relation de peur d’être rejetées davantage. Elles peuvent même saboter une relation qui avait du potentiel parce qu’elles ont peur d’être rejetées.

Autrement dit, lorsqu’elle est choisie, elle n’y croit pas et sabote la relation. Lorsqu’elle n’est pas choisie, elle se sent rejetée.

Ces personnes ont tendance à douter d’elles-mêmes et à ne pas se sentir à la hauteur de l’homme qu’elles viennent de rencontrer. Elles ne croient pas être assez pour intéresser un homme ou le garder. Une rupture amoureuse est vécue comme un rejet de qui elles sont comme personnes, ce qui rend la rupture très difficile à surmonter.

Comment évoluer vers la guérison de la blessure de rejet?

Tout d’abord, en prendre conscience!

Lorsque tu es consciente que tu portes la blessure de rejet, ça te permet de réaliser que tu ne te permets pas d’être véritablement toi-même puisque ta blessure t’amène à porter un masque.

Pour la blessure de rejet, il te faut travailler l’affirmation de soi et prendre ta place. Te donner le droit d’exister.

Il faut aussi changer ton discours intérieur. Cesser de te dénigrer et plutôt apprendre à te valoriser.

Il faut également apprendre à composer avec le sentiment de panique. En apprenant à accepter ce sentiment désagréable, ta peur va forcément diminuer.

Finalement, tu dois apprendre à TE pardonner d’être telle que tu es et pardonner également aux autres de ne pas te comprendre comme tu le souhaiterais ainsi que leurs attitudes de rejet.

Quoi faire lorsque la blessure est activée?

La façon dont tu réagis à ta blessure t’empêche d’entretenir des relations saines avec les autres.

C’est pourquoi il est important d’apprendre à identifier lorsque tu es en réaction à ta blessure. Autrement dit à faire le lien entre ton sentiment de rejet et ta réaction à la situation puis le comportement que tu adoptes.

Donc, au lieu de réagir automatiquement comme tu l’as toujours fait, tu prends un certain recul et tu te demandes avec beaucoup d’amour et de compassion : Est-ce que cette réaction est dans mon meilleur intérêt?

Lorsque ta blessure de rejet est activée, au lieu de fuir, de bouder ou d’être bête et de rejeter l’autre à son tour, tu prends le temps qu’il faut pour accueillir ton sentiment de rejet et le laisser passer à travers toi, en respirant et en te demandant si tu souhaites vraiment t’infliger cela. J’imagine que la réponse sera non donc tu peux alors agir en adulte si tu crois toujours, une fois calmée, qu’une action ou discussion est nécessaire.

De cette façon ta relation reste saine, adulte, épanouissante et agréable.

Le grand secret, c’est vraiment d’apprendre à ne plus réagir à ta blessure. Plus tu vas être capable de t’observer, de réaliser que ta blessure est activée et de prendre du recul, plus tu vas te libérer de la blessure. Observer, ça veut dire être dans la salle du cinéma et regarder le film jouer, sachant que c’est un film plutôt que de croire que tu es dans le film et que ton interprétation est la réalité. Chaque fois que tu fais ça, tu te libères un peu plus de ta blessure.

Car cette blessure t’empêche d’être qui tu es vraiment puisqu’elle te fait adopter des comportements pour éviter une souffrance que tu te crées toi-même en croyant que l’interprétation que tu fais de la situation est la réalité et que le masque que tu portes est qui tu es véritablement.

La voie de la guérison

Tu sauras que ta blessure est en voie de guérison lorsque tu prendras ta place de plus en plus, lorsque tu oseras t’affirmer, lorsque le sentiment de panique prendra moins de place et lorsque tu seras capable de relativiser ce que tu interprètes comme du rejet et éviter de prendre la fuite.

Plus ta blessure sera apaisée, plus tu te sentiras libre, heureuse et surtout toi-même. Et tes relations avec les autres vont s’améliorer significativement.

Dans la prochaine vidéo, on va voir la blessure d’abandon. Les blessures de rejet et d’abandon sont souvent confondues, car ce n’est pas rare de les avoir les deux et de passer d’un masque à l’autre.


Tu aimerais être guidée pour manifester la femme de qualité qui est en toi afin d’attirer l’homme avec qui tu vas bâtir une relation de couple riche, solide et épanouissante?

Découvre le programme Trouver l’amour durable!