Dépression amoureuse après une rupture, comment la vaincre?

Lors d’une rupture amoureuse, après une séparation, de nombreux symptômes ressemblent à ceux d’une dépression.

Comment alors faire la différence entre une peine d’amour, une dépression amoureuse et une dépression grave?

De plus, comment éviter que la dépression amoureuse post-rupture, si on en souffre, se transforme en dépression sentimentale grave?

Distinguer la dépression amoureuse de la peine d’amour

Tout d’abord, je tiens à mentionner que le terme dépression amoureuse n’a rien de scientifique et ne fait pas référence à la maladie mentale qu’on appelle la dépression. On pourrait lui donner comme synonyme le nom de déprime amoureuse, tout simplement.

La dépression amoureuse survenant après la séparation, est à mon avis la conséquence d’une peine d’amour qui met en lumière des problématiques liées à l’estime de soi et l’amour de soi.

La dépression amoureuse s’installe quand votre valeur en tant qu’être humain est remise en question ainsi que votre  droit à l’amour. La rupture confirme la fausse croyance selon laquelle vous ne méritez pas d’être aimée. Il y a forcément quelque chose d’inadéquat en vous qui diminue votre capacité à être aimée.

Ces fausses croyances (qui sont la plupart du temps inconscientes) nourrissent de nombreuses émotions et pensées négatives qui vous gardent prisonnière de cet état dépressif.

Ainsi, la personne souffrant d’une dépression amoureuse éprouvera beaucoup plus de difficulté à surmonter sa séparation avec l’homme de sa vie, sans accompagnement.

Cependant, il y a plusieurs actions simples que vous pouvez mettre en place et qui vous aideront à passer au travers de votre dépression amoureuse.

5 conseils pour vaincre la dépression amoureuse

Faire face à la souffrance et accepter de faire le deuil

Vous avez peut-être l’impression que pour vous en sortir, il vous faut éprouver le moins de souffrance possible. Que c’est en fait un trop grand nombre d’émotions négatives qui va vous conduire à la dépression. C’est FAUX.

C’est plutôt le refus de faire face à la souffrance et à la peine. Parce qu’en refusant d’éprouver des émotions négatives, vous vous déconnectez de vous-même et c’est cette déconnexion entre votre tête et votre cœur qui vous amènera à la dépression amoureuse, voire la dépression grave.

Pour vous en sortir, vous devez accepter de faire face à la souffrance, c’est-à-dire de faire votre deuil. Voici ce qu’il faut éviter le plus possible :

  • Faire semblant que tout va bien
  • Vous occuper au point de ne pas avoir le temps de penser (ex. : en vous lançant à fond dans votre travail)
  • Vous étourdir par un grand nombre d’activités
  • Être toujours entourée de personnes
  • Refouler vos émotions

Gérer les émotions négatives

Accepter de vivre des émotions négatives comme la peine et la colère ne signifie pas que vous devez les entretenir et les alimenter, bien au contraire. Vous devez apprendre à les gérer et pour être en mesure de le faire, vous devez être consciente de l’émotion que vous éprouvez.

Les émotions  ne sont pas malsaines comme on pourrait le croire. Elles sont importantes et vitales à notre bon fonctionnement. Elles portent un message. Elles sont notre baromètre intérieur. Elles nous renseignent sur nous-mêmes :

  • À quel point un événement, une situation ou une personne nous convient vraiment
  • Quelle mesure nos besoins sont satisfaits ou insatisfaits

C’est pourquoi la première étape d’une saine gestion de ses émotions consiste à accueillir l’émotion et à être à l’écoute du message qu’elle porte afin d’en apprendre un peu plus sur nous-mêmes.

Il faut accueillir la partie de soi qui souffre avec compassion, indulgence, bienveillance, gentillesse et amour. Un must pour éviter la dépression amoureuse.

Pour connaître le processus complet de gestion des émotions, je vous réfère à cet article : Savoir gérer ses émotions.

Remplacer les pensées négatives

Les pensées négatives tournent en boucle dans votre tête. Qu’il s’agisse de simples pensées, de scénarios que vous vous faites, des événements entourant la rupture ou encore des questions sans réponses auxquelles vous essayez sans succès de trouve une réponse.

Toutes ces formes de pensées vous conditionnent négativement et nuisent à votre guérison et au développement d’une saine estime de vous-même. Elles vous empêchent de dormir et augmentent considérablement votre état de stress et d’anxiété. Un passeport direct pour la dépression amoureuse.

Lorsque vous prenez conscience de ces pensées, vous pouvez alors les confronter en prouvant qu’elles sont fausses et les remplacer par des pensées plus positives, constructives et surtout aidantes.

Pour en savoir davantage sur les pensées négatives, je vous réfère à cet article : Comment stopper ses pensées négatives

 Apprendre à se réconforter soi-même

dépression amoureuseToujours dans le but d’éviter la dépression amoureuse, il est important d’apprendre à se réconforter soi-même. Imaginez la partie blessée de vous, celle qui souffre et qui vit toutes ces émotions comme un enfant de 3 ans. Si vous croisiez cet enfant en pleurs dans la rue, passeriez-vous votre chemin en l’ignorant?

Bien sûr que non. Vous lui demanderiez pourquoi il pleure et vous feriez en sorte de le réconforter et de l’aider à trouver sa maman.

Eh bien, c’est simple, vous devez faire la même chose avec vous-même. Vous êtes votre propre parent. Vous devez agir en parent aimant envers vous-même et apprendre à vous donner le réconfort dont vous avez besoin. C’est vital pour sortir de la dépression amoureuse.

Prendre soin de soi

Votre estime de vous-même a été fragilisée suite à la rupture, d’autant plus si vous vivez cette rupture comme un rejet ou un abandon. Vous devez prendre soin de vous comme jamais. Et ce n’est probablement pas naturel chez vous. Il est à parier que vous vous êtes oubliée pendant vos années passées en couple. Il est donc essentiel de reconstruire la relation avec vous-même.

C’est LA chose la plus importante à faire pour surmonter votre séparation. Plus de détails dans cet article : prendre soin de soi.

Comment identifier une dépression grave

Voici quelques critères qui vous aideront à déterminer si vous souffrez d’une dépression grave. Le cas échéant, je vous recommande de consulter sans plus tarder un professionnel de la santé.

Vous verrez que plusieurs de ces symptômes ressemblent à ceux du deuil amoureux :

  • Troubles du sommeil;
  • Troubles de l’appétit avec perte ou gain de poids;
  • Perte d’énergie et fatigue;
  • Perte de l’intérêt et du plaisir;
  • Baisse de concentration ou de l’aptitude à penser ou indécision;
  • Sentiments de culpabilité.

Par contre, les symptômes suivants suggèrent la présence d’un épisode dépressif majeur en plus de la réponse normale à une perte significative.

  • Pensées de mort et idées suicidaires récurrentes
  • Ralentissement ou agitation psychomoteurs
  • Altération sévère du fonctionnement général

Finalement, 5 de ces symptômes doivent être éprouvés presque toute la journée, presque tous les jours, et ce, pendant au moins 2 semaines.

Source : Association des médecins psychiatres du Québec 

N’attendez pas que votre rupture se transforme en dépression amoureuse. Mettez toutes les chances de votre côté dès le départ en prenant rendez-vous pour la session découverte de 30 minutes. Nous regarderons en détail votre problématique et je vous proposerai ensuite les solutions appropriées pour retrouver joie de vivre, énergie et confiance en vous!

PRENDRE RDV POUR LA SESSION DÉCOUVERTE

Laisser un commentaire

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.