Les 5 phases du deuil amoureux

Un deuil amoureux présente plusieurs similarités avec le processus de deuil lié à la mort, mais il comporte également une différence fondamentale, soit le rejet qui a été subit. Il est important de tenir compte de ce rejet dans les étapes de guérison, car il atteint directement l’estime de soi et la confiance en soi.

Rares sont les femmes qui possèdent une estime d’elles-mêmes capable de résister à une telle épreuve. Ainsi s’ajoute une étape supplémentaire au processus de guérison, qu’on appelle la phase d’intériorisation.

Ces étapes du deuil amoureux ne sont pas linéaires, mais constituent plutôt un cycle. Vous pouvez les vivre toutes en quelques jours puis rester dans une phase pendant une plus longue période. Elles se chevauchent et sont récurrentes jusqu’à la guérison complète.

Première phase du deuil amoureux : la dévastation

Votre conjoint vient de vous annoncer qu’il vous quitte. Ce que vous aviez bâti au cours des dernières années vient de s’écrouler. Vous êtes dévastée. Cette première phase du deuil amoureux est la plus difficile. La souffrance vécue y est extrême et vous pensez qu’elle sera là pour toujours.

Tout d’abord, vous ne croyez pas à ce qui vous arrive. Vous avez l’impression de vivre un horrible cauchemar. Vous êtes en panique. Il est même possible que vous nourrissiez des idées suicidaires, car vous avez l’impression que votre vie n’a plus de valeur, qu’elle vient de perdre tout son sens et vous doutez de votre capacité à passer au travers. Le rejet subit a détruit ou fortement ébranlé votre estime personnelle et votre confiance en vous.

Vous êtes littéralement « à terre » et vous vous demandez où vous allez puiser la force de vous relever. Ne perdez pas de vue que tout ceci est strictement temporaire.

De plus, de nombreux symptomes physiques surviennent pendant cette phase. Ils sont dû à votre cerveau qui capte ce que vous arrive comme une menace à votre survie. Il met donc tout votre corps en état d’alerte de la même façon que si vous étiez poursuivie par des loups affamés.

De plus, certaines personnes vont avoir l’impression d’être complètement détachées d’elles-mêmes et de leurs émotions comme une coquille vide. En effet, les recherches démontrent qu’au premier stade du deuil, le système libère dans le cerveau des substances qui vont créer un effet analgésique, donc l’effet d’état de choc ressenti.

La meilleure chose à faire pendant cette étape, c’est d’habiter le moment présent le plus possible afin de trouver un peu de paix et de calme parmi toutes les émotions extrêmes et les peurs qui vous envahissent.

Deuxième phase du deuil amoureux : le sevrage

Vous devez maintenant apprendre à vivre sans votre conjoint et avec des besoins qui ne sont plus comblés par la relation. L’effet de sevrage ressenti par la perte de votre conjoint s’apparente en tous points à celui d’une drogue. Vous ressentez le manque, vous êtes plus agitée. Vous êtes habitée par l’espoir du retour de l’être aimé et cela génère une douleur constante. Vous ressentez un profond besoin d’attachement et de fusion avec lui. Certaines tenteront de reprendre le contact avec lui, d’autres seront prêtes à tout pour le reconquérir.

Vous êtes en manque d’affection, de sécurité, vous éprouvez un grand désir de l’être aimé absent et vous vivez dans l’attente de son retour. Vous vivez également un sevrage au plan sexuel. À certains moments, vous vous sentez capable de survivre et à d’autres, vous sombrez dans le désespoir.

Vous ressentez cela parce que votre relation de couple satisfaisait à plusieurs besoins qui contribuaient à votre équilibre. Il est d’ailleurs courant de voir des personnes rejetées par leur(e) conjoint(e) développer une nouvelle relation rapidement pour combler ce manque.

Pendant cette phase, votre défi consiste à apprendre et accepter de vivre sans l’autre. D’ailleurs, découvrez des outils et techniques pour passer à travers cette phase dans le ebook Comment se remettre d’une rupture amoureuse: les 7 clés du deuil amoureux.

Troisième phase du deuil amoureux : l’intériorisation

Cette étape est unique au deuil amoureux. Pendant cette phase, vous refoulez votre colère envers l’autre pour mieux vous autoflageller. Vous idéalisez votre ex-conjoint, vous accumulez les regrets et les doutes. C’est la phase des « j’aurais dû faire », « j’aurais pu faire ». Vous êtes l’objet de votre propre colère.

Pendant cette phase, vos exigences d’affection et de soutien de la part de vos proches se montrent bien souvent irréalistes. Vous défoulez sur eux la colère envers votre ex-conjoint, car la défouler directement sur lui pourrait nuire à vos chances, si minimes soient-elles, de le reconquérir.

Votre estime de vous est dévastée. La honte que vous éprouvez d’avoir été rejetée vous incite à vous isoler et à garder vos émotions à l’intérieur. Vous vous dévaluez et votre isolement devient la preuve que vous ne méritez pas d’être aimée. Vous doutez de votre aptitude à inspirer l’amour qui vous manque cruellement. Vous vous sentez invisible.

Vous êtes en pleine crise d’identité.

Quatrième phase du deuil amoureux : la rage

Au cours des étapes précédentes, la rage était un défoulement. À cette étape-ci, vous êtes prête à vous défendre. Il s’agit d’une rage productive qui vous procure l’énergie nécessaire au façonnement d’une nouvelle estime de vous-même. Elle vous permet de survivre. L’extériorisation de la rage est essentielle au processus de guérison.

Vous avez un grand besoin de transformation : changer de coiffure, redécorer la maison, participer à de nouvelles activités, travailler sur vous, etc.

Vous vivez un renversement du rejet. Vous vous débarrassez des émotions et des messages négatifs en les extériorisant. Vous vous libérez des regrets. Vous n’idéalisez plus votre ex-conjoint et êtes désormais en mesure de voir ses défauts. Vous rêvez de vous venger, de lui infliger une souffrance équivalente à la vôtre.

Vous pouvez exploser à tout moment. Mais au-delà de la rage, cette phase en est aussi une d’acceptation. Il vous faut accepter la réalité au lieu de vous fâcher contre des situations sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle.

Maudire la réalité, c’est contourner le deuil. Accepter la réalité, c’est assumer une perte et le renoncement qui l’accompagne. Vous êtes à la croisée des chemins : vous pouvez continuer à contester ce qui vous déplaît ou décider de voir la réalité en face.

Plus vous lutterez contre ce qui vous arrive, plus vous résisterez à la souffrance et au deuil, alors plus vous vivrez de moments extrêmement pénibles. Faites face aux circonstances et demandez-vous ce que vous pouvez faire pour améliorer votre sort.

Cinquième phase du deuil amoureux : le relèvement

Vous arrivez enfin au sommet de la montagne. Vous êtes désormais capable de voir derrière, de voir devant et de prendre un certain recul. Votre esprit s’est allégé peu à peu et vous goûtez des moments de paix et de libération. Vous vous sentez plus forte, l’énergie recommence à couler dans vos veines. Vous vous sentez revivre. Vous vivez moins de stress et de tensions, vous sentez plus légère.

Vous vous sentez prête pour une nouvelle vie. Votre estime de vous-même est en hausse et vous constatez avec fierté les progrès accomplis en ce sens. Vous êtes plus près de vos émotions, vous êtes capables de les accueillir.

Vous êtes ouverte à de nouvelles rencontres et vous savez que vous serez bientôt prête à aimer à nouveau.

Pour en savoir davantage:
Anderson, Susan. Survivre à la peine d’amour, de l’abandon à la guérison, traduit de l’américain par Marie Perron, Montréal, Les éditions de l’homme, 2008, 302 p.

Que faire à chaque étape du deuil amoureux

Vidéo: les cinq phases du deuil amoureux

By |2017-08-22T12:27:09+00:00mardi, 1 février 2011|Catégories: Articles, Estime de soi, Étapes du deuil, Rupture amoureuse|Mots-clés : , , , , |67 Commentaires

67 Commentaires

  1. Olive 6 décembre 2018 à 10:47 - Reply

    Je suis tombé sur ce site par curiosité, je suis un homme de la quarantaine qui a fait le deuil d une relation amoureuse avec des enfants en jeu et j ai reussi a transformer la relation en amitié pour les enfants, jusque la tout se passes bien, je m entends meme avec le beau pere et je rencontre une fille qui peut devenir la belle maman… C est le bonheur mais ca ne dure que 3 ans… Je suis perdu, j ai lu les phases et je melange tout, je vis un enfer… Je ne me permet plus d aimer ou de donner ma confiance, je n ai plus que mes enfants…. Que peut on en dire ?

  2. Annie 2 décembre 2018 à 09:09 - Reply

    Bonjour
    Au secours, je suis en train de replonger directement dans la phase 1!! Je cheminais pourtant vers la phase 3 Et 4!!
    En couple depuis 25 ans, mariée depuis 21 ans, 3 enfants. Mon mari m’a quitté en septembre pour une autre, du jour au lendemain, sans aucune signe avant coureur!
    Il a rencontré une femme, m’a trompé avec elle pendant 2 semaines puis m’a annoncé qu’il me quittait. 3 semaines plus tard il m’a avoué qu’il la connaissait déjà, qu’il m’a trompé avec elle de 2001 à 2008!!! Le CHOC!!! Elle était mariée à l’époque et en 2008 ils ont arrêté de se voir parce qu’elle n’était pas prête à quitter son mari. Fin août 2018, elle l’a rappelé pour lui dire qu’elle était séparée et qu’elle voulait le revoir… il y est allé en courant !!! Il l’a attendu toutes ces années !!!
    Le sentiment de trahison est tellement immense !! 17 ans de trahison, de mensonge…. C’était l’amour de ma vie!! Mais pour lui, pendant toutes ces années, je n’ai été que son plan B !!
    Je n’arrive pas à l’accepter !!! Sans mes 3 enfants, je ne serais plus là !!!
    Comment faire pour survivre à ça ????

    • Marie-Soleil Cordeau 3 décembre 2018 à 10:09 - Reply

      Bonjour Annie, je suis vraiment désolée de ce que tu traverses actuellement. Je sais à quel point c’est difficile. Les phases du deuil ne sont pas linéaires alors ça se peut que tu sois retournée en arrière. Tu peux survivre à ça, mais tu auras sûrement besoin d’aide. As-tu téléchargé mon ebook? Je suis de tout coeur avec toi. Marie-Soleil xxx

  3. Nanou 18 août 2018 à 11:57 - Reply

    Mon histoire est trop longue à raconter.
    Et ne rentrerai pas dans les détails de notre histoire
    Plus de 25 ans d années commune dont 19 ans mariés . 2 enfants.
    Mon mari m a quitté pour quelqun d autre.
    Je n ai rien vu venir étant extrêmement amoureuse de mon mari …..nous etions un couples ce que je pensais unis, complice avec un schéma familial relativement équilibré.
    Crise de la quarantaine bien passée qui vous frappe de plein fouet.
    Ma chute vertigineuse a commencé l année dernière en 2017 quand cette femme est rentrée dans sa vie. Je passerai les details de tous ces longs mois très difficiles.
    Il est parti définitivement en Mai 2018.
    Lire tous ces longs témoignages sur les ruptures douloureuses hommes/ femmes ou comment s en sortir m a un peu reconforté.
    Car nous vivons à travers nos histoires difficiles les mêmes états.
    Un ascenseur émotionnel qui m a fait passer de la terrible tristesse, au désespoir, l angoisse, la colère, perte de tout. Rire, plaisir, manger, lire….les petites choses si simples de la vie.
    Plus de goût à rien.
    Les repères qui éclatent…….ce sentiment terrible d être perdu.
    Me concernant une douleur physique et morale qui prend de la tête jusqu’au plus profond de mon être, mon coeur meurtri et brisé en mille morceaux.
    Comme Plongée dans l obscurité total .
    Pareil perte de poids vertigineuse -12kilos,
    20 ans que je ne fumais plus j ai replongé…pour calmer et canaliser mes angoisses.
    Arrêtes de travail car au début je n y arrivait pas
    Des nuits extrêmement cahotiques à essayer de pouvoir dormir et remplies de cauchemars….
    la journée est un combat car le mot est vraiment ca pour tenir coûte que coûte, se relever, pas sombrer, tenir pour ces enfants.
    Des journées interminables et longues……
    Le soir nuit est un autre pour apprivoiser cette solitude qui est là .
    Arriver à se lever le lendemain pour aller travailler les yeux cernés et bouffis par les larmes qui sortent et que l on ne peut contrôler.
    Que je cache la journée quand je sors derrière mes lunettes de soleil car je supporte plus mon visage fatiguée de la douleur.
    Dans cette souffrance que l on vit et traverse comme un vrai Tsunami il est extrêmement important d être entouré pour supporter cette traversée en solitaire et se reconstruire.
    Chose que ma famille, mes enfants et amis très proches font .
    Ils ne me lâchent pas.
    Par leur bienveillance, écoute, respect de ma douleur , ils bordent mon ascension pour que je puisse sortir de ce très très long tunnel qui me paraît interminable…..
    Comme toute longue convalescence la guérison vient.
    Il faut se donner le temps de passer ce fameux deuil vivant que je vis qui ne peut se faire sans douleur et souffrance.
    Tourner toute une page de vie remplie de souvenirs
    Accepter ce mot divorce que l on ne peut au début.
    Je suis tombée par hasard sur ces précieux conseils de processus des phases du deuil amoureux .
    Je me suis retrouvée dans tout
    Je sors de la phase 1 pour entamer cette phase très dure de sevrage.
    Je laisse sortir mon chagrin .
    J essaie de ré apprendre à vivre et de reprendre soin de moi.
    Je suis déjà très fière du petit parcours que j ai fait .car c est la clé pour moi retrouver mon estime et reconstruire mon image.
    Je ne sais absolument pas combien de temps il me faudra pour passer par tous ces processus de reconstruction car je stressai beaucoup trop avec ça. J ai lâcher prise .
    Maintenant j ai intégré que l on peut y arriver ce que je pensais insurmontable.
    Un courage plus qu énorme !!! pour tous ceux qui comme moi vivent ces moments de vie très douloureux.

    • Marie-Soleil Cordeau 29 août 2018 à 19:34 - Reply

      Je suis de tout coeur avec toi. Lâche pas, tu vas y arriver. Mets ton focus sur toi et apprends à te donner ce qui te manque tant.

  4. Ephaistos 17 août 2018 à 18:02 - Reply

    Bonjour à tous,

    Il y a deux ans je me suis fait trompé par ma copine après avoir vécu une très mauvaise relation. À ce moment là, j’étais triste mais la colère a pris le dessus sur la tristesse (la colère est certainement l’étape de deuil la plus utile pour récupérer de l’énergie et se reprendre en main.)
    Puis après avoir franchit cette épreuve, une nouvelle vie commença : Nouvelles études, nouvelles rencontres et nouvelles filles …
    3 mois plus tard je me suis mis avec une nouvelle fille, Marie, le coup de foudre, elle me plaisait et était folle de moi, un vrai bonheur.
    Et puis notre relation c’est dégradé petit à petit et cette peur de me faire trompé avait pris le dessus, j’ai donc pris sur moi pour ne pas passer pour quelqu’un de jaloux, chiant et possessif.

    Puis, après presque 2 ans de relation, nous avons été à l’étranger quelques mois, chacun de notre coté (nous étions obligé pour nos études). Je m’étais dit ceci : « si vous ne restez pas ensemble pendant cette épreuve c’est que ce n’était pas la bonne » « si vous restez ensemble tu pourras lui faire confiance et ne plus avoir cette peur, te sentir bien ».
    Or, elle ne m’appelait que très peu et sortait régulièrement avec ses collègue, un jour elle m’a dit de manière totalement normal que l’un d’eux lui avait fait des avances, un garcon qui était très laid (je ne dis pas ça par rage, mais il l’était réellement, ce détail sera important pour comprendre la suite).

    Quelques semaines plus tard je reçois le fameux message « je dois te parler », je me souviens m’être dit que ce message ne voulait surement rien dire, que je me faisais encore des idées. Mais non.
    Marie m’appel, me dit qu’elle a embrassé le garçon moche lorsqu’elle était bourrée, après quelques échanges je finis par la quitter. Je dirai que la première chose que j’ai ressentit fut le déni, je n’y croyais ou ne voulait pas y penser. Mais malgré tout je me posais de nombreuses questions : « Que fait elle ? Est ce qu’il couchent ensemble ? Non ce n’est pas possible » ect…

    Aujourd’hui je me rend compte que deux événement m’ont réellement permis d’avancer dans mes phases de « deuil » :
    Le premier fut des snapchats qu’un ami m’avait montré, sur celui ci on voyait mon ex avec le fameux garçon, ils étaient très … proche.
    Le deuxième fut l’appel d’un ami qui me dit clairement de ne pas la débloquer sur snapchat car elle mettait constamment des photos avec le garçon, il m’a également dit qu’il se « pêcho » régulièrement en soirée ou quand ils sont tous les deux (elle lui avait dit ça en sachant parfaitement que c’était un très bon ami à moi et qu’il pourrait me le répétait).

    Bref

    Après ce choc deuxième étapes du deuil : la tristesse (rapide)
    Troisième étape du deuil : la colère (je me réveillais tout les matins et me coucher tout les soirs avec une rage et un sentiment d’injustice infini).
    Puis et enfin je dirais, l’acceptation. Même s’il restait une petite part de rage en moi, c’est pendant l’acceptation que j’ai eu le recul pour comprendre les choses.
    Marie s’était mise avec moi pour se remettre de son ancienne relation avec son ex qu’elle avait trompé pendant un voyage à l’étranger, c’est à ce moment la qu’elle me pris pour son « sauveur » et fut folle de moi. Mais avec le temps, je ne fus plus son sauveur mais un simple copain, de moins en moins intéréssant. Et pendant ces vacances ou elle avait rencontré ce fameux, je pense que ce fut la même histoire, c’est également pour cette raison qu’un garcon « moche » a pu lui plaire, elle qui faisait réellement attention au physique. Elle avait besoin d’un sauveur, pour revivre une relation, un nouveau rêve.
    A la rentrée, nous nous revoyons, et elle aura deux deuils à faire : le mien et celui de son copain de vacance, quand moi j’aurais déja fait le mien puisque comme expliquer, je suis à la phase de l’acceptation.

    Enfin, elle aura deux deuils à faire, à moins qu’elle ne trouve un autre sauveur … (Je vous le dirai peut être bientôt).

    Je pense que se remettre directement avec quelqu’un après une rupture n’est pas du tout la bonne solution, tant que vous n’avez pas fait un réel deuil, vous ferez toujours les même erreurs en couple et n’avancerez pas dans la vie.

    Et enfin, après m’être fait trompé deux fois de suite, je dirai que le deuil est de plus en plus facile à accepter car ainsi va la vie.

  5. Adrien 16 août 2018 à 05:52 - Reply

    Je l’ai connue lors de mon arrivée à Bruxelles en janvier 2014, venant d’être lâchement largué par mon ex, juste après avoir donné mon préavis dans mon ancien boulot, en Espagne, pour venir la rejoindre, et ayant signé un nouveau contrat ici même. Pas d’explications, pas de communication, rien.
    Je suis arrivé ici à l’âge de 32 ans. Je l’ai connue un mois après mon arrivée, en visitant un appartement en colocation. J’ai assez de mal à en parler car cela me rappelle de bons souvenirs, alors qu’à cette époque, j’étais un peu comme maintenant… Triste et en colère.
    Je me rappelle d’elle, lors de cette première visite. Je me rappelle d’avoir pensé qu’elle pourrait me plaire, qu’elle avait quelque chose de beau, de plaisant dans sa façon d’être alors que j’étais vraiment entrain de passer par une période difficile. J’avais besoin d’explications, j’avais quelqu’un en tête.
    Bref, quelques jours plus tard, elle me rappelle pour m’annoncer que j’avais été l’heureux élu, et que je pouvais venir faire partie de la vie commune de ces 3 charmantes filles. J’en était heureux.
    Quelques mois sont donc passés, nous vivions ensembles, je me suis fait de nouveaux amis, des amis en or que je conserve toujours aujourd’hui. J’ai connu des filles avec lesquelles je tentais d’oublier cette autre fille qui m’avait fait tant souffir de par son silence et le peu de respect qu’elle m’avait montrer à l’époque (même si aujourd’hui, j’ai presque envie de la remercier de m’avoir attiré ici).
    Un soir, Alexia et moi sommes rentrès de soirée. nous étions sur le fauteuil, l’un proche de l’autre, et nous nous sommes embrassés. Je savais (et je pense qu’elle aussi) que c’était une « erreur », ou pas, car il s’avère qu’aujourd’hui, je commetterais la même erreur des centaines de fois… Elle m’attirait, mais le problème pour moi était qu’elle ne m’attirait plus pour la personne qu’elle est que physiquement à cette époque. J’ai eu un gros blocage à ce niveau pendant longtemps et ai souvent eu des discours assez cruels envers elle, je trouve…
    Elle a vraiment tout ce qu’un type de mon genre souhaiterait… Amusante, active, elle plait à tout le monde, charmante, intelligente, sportive, et surtout, a de très belles valeurs. Mais je ne sais pas… A cette époque, je faisais une fixette sur des aspects tellement ridicules que j’en ai honte aujourd’hui… J’avais encore l’autre andouille en tête, je passais des soirées avec des filles plus jeunes et ne pensais qu’à moi.
    Elle est tombée très amoureuse. Nous en avons parlé récemment, et j’étais comme un challenge pour elle… Elle m’a eu à moitié car je continuais à faire ma vie de mon côté. Ça me fait fort mal de penser à tout ça aujourd’hui. Je me rappelle de ces soirées entre amis où, assise à côté de moi, elle posait sa main sur ma jambe, et moi, en bon gros con, je bongeais ma jambe afin qu’elle retire sa main. Aujourd’hui, cette main me manque tellement. J’ai plein de petits souvenirs comme ça où je sais l’avoir traitée comme elle ne le méritait pas… J’étais bien trop centré sur moi-même, comme tout au long de cette relation. Il faut savoir que je n’aimais pas mon travail, que je ne savais pas comment en sortir et reconduire ma vie vers quelque-chose que j’aime. La crise des 30 ans peut-être…
    Un jour, après quelques mois, j’ai décidé de quitter l’appartement pour aller vivre seul dans le quartier d’à côté. Je pense que ça lui a fait très mal… Nous avons quand-même continué à nous revoir assez rapidement. Je suis resté un an dans cet appart.
    Entre notre premier baisé et cette époque, je lui ai dit vouloir en finir à deux reprises si je ne me trompe pas. C’est toujours moi qui suis revenu… C’était trop facile quand j’y repense.
    Elle me voulait, et moi… Moi aussi je la voulais, mais je ne me sentais pas prêt. Ceci-dit, je savais que je risquais de passer à côté de quelque-chose de beau, de très beau.
    Voilà comment en 2016, nous décidions de nous installer ensemble dans l’appartement depuis lequel j’écris en ce moment. Elle m’avait lancé un ultimatum en me disant qu’il fallait que j’arrête avec mes doutes. Je suis heureux d’avoir fait ce choix.
    A cette époque, j’avoue avoir eu de serieux problèmes financiers dûs au fait que je ne voulais plus travailler dans mon domaine. J’étais en pleine reconvertion professionnelle, donc, encore hyper centré sur moi et stressé les trois quarts du temps. Elle était toujours à l’écoute. Elle l’est toujours aujourd’hui après avoir pris la décision de me quitter… Elle me fait voir que c’est quelqu’un comme elle que je veux à mes côtés.
    En même temps, pendant cette reconvertion, je travaillais sur un projet qui aujourd’hui, a eu ses fruits et tourne assez bien. L’ouverture d’un bar/restaurant dans le centre ville.
    Je devrais être heureux, car de ce côté là, je suis enfin tranquille!
    Le fait est que pendant ces deux dernières années de vie commune, j’ai vraiment été très centré sur mes projets. N’ayant pas trop de sous, nous avons très peu voyagé ensemble. Elle aime tellement voyager. Tout comme moi en temps normal, mais là, je n’avais juste pas la tête à ça. Au début pour l’argent et ensuite, depuis l’ouverture de bar (il y a 10 mois), pour l’argent et l’énergie consacrée dans ce projet. Elle a donc continué à voyager seule, avec ses amis, etc… Donc à faire sa vie. Ici, nous sommes tombé dans une routine malsaine et n’avons pas trop parlé de nous deux… Je la comprends tellement! A chaque proposition de voyage, je la brimais. Ses sentiments se sont donc estompés petit à petit. Elle m’a annoncé vouloir partir il y a deux semaines lors de son retour de voyage. Elle a donné le préavis pour l’appartement, mis des annonces, annoncé ça à nos amis, etc… Elle ne reviendra pas sur sa décision.
    Nous avons beaucoup parlé, elle dit y penser depuis des semaines. Cela me ronge car elle n’a pas été cash, ou alors, je n’ai pas vu les signes. A cet instant même, je lui en veux de ne pas m’avoir parlé avant. Pour moi, c’est maintenant qu’on parle! J’avais besoin de cette claque pour me rendre compte non pas que je l’aime (car je suis amoureux de cette femme depuis longtemps aujourd’hui), mais de ce qui nous a emmené jusqu’ici… Nous sommes tous les deux bien conscient de ça.
    Le problème est qu’elle est déjà loin dans sa décision et que je ne peux rien y faire. Elle ne ressent plus assez pour continuer et veux faire sa vie sans moi. Je suis annéanti depuis plusieurs jours.
    Pour revenir sur mes sentiments pour elle, il est vrai que j’ai toujours été rongé par les doutes, que j’ai été immature à ce sujet. Elle a donné bien plus que je n’ai pu le faire. Je me suis reposé sur mes lauriers.
    Le fait est, que je n’arrive plus à avoir ces sentiments passionnés que j’ai souvent eu jusqu’à la relation précédente… Pour moi, maintenant, c’était plus posé, plus adulte, moins dans la passion et plus sur la maturité, le dialogue, etc…
    Bref, j’ai vraiment vraiment gros sur le coeur depuis deux semaines. Grosse dépression, peu de sommeil, je fume (je fume!!!), tristesse, peu d’appétit, et là, sms, pleurnichages, etc… Je suis sur le cul, je tombe bas, très bas…
    Je ne sais pas comment la faire revenir. Je sais déjà qu’il faut que je lui foute la paix pendant un temps, car tout est dit, dans les deux sens. Mais c’est dur… Je trouve toujours quelque-chose à lui dire pour essayer de la convaincre que c’est maintenant qu’on parle, que j’avais besoin de cette claque, et que je veux une chance…
    Quelque part, la vie est bien faite, car je l’ai tellement fait souffrir (involontairement) au début et là, les rôles se sont inversés. J’espère de tout coeur que nous trouverons cet équilibre ensemble, car pour moi, et même si je n’aime pas trop ce terme, Alexia pourrait être la femme de ma vie… C’est elle que je veux à mes côtés. J’aimerais au moins avoir une chance de lui rendre la pareille. Je pense que pour elle, je suis un mec en or, quelqu’un de bien, etc… mais là, l’amour est parti…
    Je pourrais continuer à écrire, à rentrer dans les détails, mais cela me fait déjà assez de bien de parler de ça sans ennuyer mes proches et elle-même.
    J’ai hâte et peur en même temps qu’elle rentre de vacances le 25. J’ai peur du mois de septembre car nous sommes sensé cohabiter et rendre l’appart en octobre. Je pense que c’est impossible, mais j’espère qu’elle va revenir sur sa décision.

  6. Sarah 6 mai 2018 à 08:38 - Reply

    Bjr
    Après 4 ans de vie commune 3 ans de mariage qu’on a fêté il y a a peine 2 semaine et demi deux enfants dont l’une de 17 ans j’ai découvert que mon mari avait une maîtresse et depuis c’est la descente aux enfer cela va faire maintenant 1 semaine kil est parti entre guillemets car il me soutient kil rentre chaque jour a la maison mai c un mensonge il me dit kil m’aime et dii prendre juste du tps pour finir cette relation extra-conjugale mai g l’impression qu’il ment car c actes ne suivent pas c paroles en une semaine j’ai passée tous les processus et puis hier on c vu et la le processus reprend il est prévu kil rentre définitivement a la maison demain mai je ne c pas si jdoi le faire confiance que faire?

    • Marie-Soleil Cordeau 9 mai 2018 à 15:46 - Reply

      Bonjour Sarah,

      Je pense que tu as définitivement besoin de prendre du recul, de prendre du temps pour toi pour réfléchir à tête reposée et d’écouter ce que ta petite voix te dit…

  7. fairouz 8 avril 2018 à 16:43 - Reply

    salut , j’espère que tu vas me répondre au plus vite, Marie ! franchement , je ne sais pas ou je suis exactement , je vais mieux maintenant et je pense que j’ai dépasse les 3 premières étapes qui étaient très dures a vivre , maintenant , le problème , je vis avec un espoir qu’un jour , il reviendra , cet espoir , ne s’éteint pas en moi ,en plus , je n’accepte pas le fait qu’il m’a trahit et qu’il ne m’a jamais aime , cette douleur me déchire a chaque fois je me trouve seule dans ma chambre a espérer qu’il avait des sentiments d’amour pour moi !!! je veut me débarrasser de cet amour , et ne plus regretter après , mais ce lien émotionnel est plus dur que l’acier , aidez moi , je veux vraiment aimer et être aimée a nvx !

    • Marie-Soleil Cordeau 13 avril 2018 à 12:13 - Reply

      Je suis désolée de cette souffrance que tu vis. N’oublie pas, toutefois, que la seule personne sur laquelle tu as du contrôle, c’est toi-même. Continue à avancer un pas à la fois et tu t’en sortiras.

      As-tu entendu parler de mon programme des 7 outils? Je suis persuadée que tu y trouverais un grand réconfort! https://mariesoleilcordeau.com/survivre

      Bonne chance!

  8. Julie 11 mars 2018 à 16:02 - Reply

    Bonjour,
    Voilà 10 ans que j’ai rencontré ce qui est pour moi, l’amour de ma vie. Nous nous sommes rencontrés jeune (16 ans et 18 ans). Nous ne vivons pas ensemble, j’ai envie d’avancer mais lui a l’air d’avoir peur de s’engager. Il m’aime mais veut être seul. Il n’avait pas vraiment d’amis et la c’est fait une bande de copain et passe des week-ends entier avec eux. J’ai l’impression que le fais de retrouver des amis qui plus est sont tous célibataire lui a mis des doutes. C’est tellement contradictoire, il me dit qu’il m’aime qu’il a trouvé la bonne personne et que c’est moi mais qu’il lui faut du temps.. Est ce qu’il a seulement voulu me rassuré voyant ma douleur ? Je suis complètement perdue, je ne veux pas qu’il me quitte.. Et la je ne sais pas si nous sommes encore ensemble ou pas.. Je lui ai demandé si il était sûr de lui mais ne m’a pas répondu. Il m’a dit qu’il ne savait pas, il répondait à toute mes questions en disant qu’il ne savait pas et que ce n’étais pas moi le problème que j’étais quelqu’un de merveilleuse.. Je le laisse tranquil, il ne me donne pas de nouvelle et je ne lui en donne pas, je dois le revoir dans la semaine.. En espérant qu’il accepte de me voir et de savoir où il en est même si je suis très inquiète de ça qu’il va me dire.. Être quitter alors que je sais qu’il’aime encore, je ne sais pas comment accpéter cette séparation. Rien est sûr et je suis déjà très déprimé, triste, je n’arrive pas à mangé je fais que de pleuré je veux être seule et ne voir personne.. C’est si dur..

  9. Macha 4 janvier 2018 à 10:18 - Reply

    Bonjour

    L’ete dernier apres 27ans vie commune trois enfants,mon ex a quitte la maison.Il n’allait pas bien dans sa tete et nous a fait passe une annee d’enfer.Je suis tester forte pour mes enfants mais a l’interieur je suis completement demollie.Comment reussir a remonter la pente et retrouver ma joie de vivre?

    • Marie-Soleil Cordeau 11 janvier 2018 à 16:00 - Reply

      Bonjour Macha,

      Quelle épreuve terrible cela a dû être. Tu as toute ma sympathie!

      J’ai justement créé un programme en 7 étapes pour surmonter le deuil amoureux. Tu peux en apprendre plus juste ici : https://mariesoleilcordeau.com/survivre/.

      Je te souhaite la meilleure des chances!

    • Mumu 23 janvier 2018 à 05:49 - Reply

      CC Macha j’ai 36 ans deux enfants 4 et 1 ans mon ex est parti sorte de surpression ou crise de milieu de vie … il y 8mois il se décharge pas mal des enfants..Je vais beaucoup mieux on se releve de tt soit forte on dit qu’il faut un an et c’est je pense vrai…. le temps et tes enfants seront tes meilleurs alliés..pour reprendre gout a la vie et à la liberté chose faite pour moi.
      Bon courage

  10. Johan 6 septembre 2017 à 09:12 - Reply

    C’est vraiment abusé comme je me retrouve dans ces 5 étapes (je suis un homme) :
    Cela fait environ 1 semaine et demi qu’elle m’a quitté (2e rupture, après plus de 2 ans de relation)… pour des raisons encore pas totalement compréhensibles pour ma part et qui ne le seront certainement jamais (ça doit être notre différence de vision du couple et de l’amour, j’ai 23 ans, elle en a 18).
    Les premiers jours, j’ai eu de la peine à me rendre compte… j’étais dévasté, je ne voulais plus rien faire…
    Ensuite est venu le manque, ce manque où je repensais à chaque situation en me disant « mais ça, jamais je ne le retrouverai ! C’est impossible… et si la prochaine n’avait pas toutes ses qualités… je suis sûr que je la comparerais avec elle… », je reprenais un peu contact avec elle pour tout et rien, profitant du fait qu’elle m’avait dit « si ça ne va pas, je suis là.. je veux juste que tu ailles mieux.. »
    Ensuite, 3e phase.. l’idéaliser, trouver que c’était la femme parfaite, même le lui dire (après… j’avoue qu’elle correspondait beaucoup au genre de petite-amie que je souhaitais avoir.. mais j’en faisais quand même trop..), encore une fois je me disais que je ne trouverais pas mieux, que j’avais été con d’agir comme je l’avais fait avec elle, que j’aurais dû faire différemment (j’avais pas mal de problèmes à accepter une infidélité de sa part il y a longtemps et son comportement après une première rupture entre nous, je me disais donc que j’aurais dû « me taire »)…
    Maintenant, je pense me situer dans la 4e phase.. la rage.. je commence à revoir ses défauts, à m’énerver vis-à-vis de son comportement (elle fait semblant ou alors elle a vraiment pas trop de peine à passer par-dessus la rupture ?! Et pourquoi elle a besoin de reparler direct à un mec ?! Ok c’est juste une discu simple, elle s’en fous de lui tu m’as dit, mais perso j’ai pas envie de commencer à parler à je ne sais combien de filles ! (Oui je sais, certaines diront que je suis un mec chiant)).. le fait qu’après notre dernière discussion elle m’ait « bloqué » de partout (réseaux sociaux, messages, …) m’énerve également car il y a 1 semaine, elle me répétait être là pour moi… enfin, en bref, je suis actuellement énervé par elle pour 36000 petites choses, graves ou moins graves.
    J’espère donc pouvoir atteindre le dernier stade pour me remettre de cette rupture (même si je vous avoue que si elle revenait, je ne saurais pas trop quoi faire).
    Certain(e)s vont peut-être se dire que c’est allé vite mon passage entre les 4 étapes… oui je vous l’accorde.. c’est certainement dû au fait que de son côté, elle a aussi beaucoup changé son comportement envers moi, passant de « la personne sur qui je peux compter » à « la personne qui ne veut plus entendre parler de moi »… ces changements font que j’ai changé ma vision de sa personne… en plus, à force qu’on vous répète, toujours plus violemment, que non, on ne vous veut plus… les sentiments envers la personne changent…
    Tout cela pour dire que je me retrouve totalement dans votre description et c’était déjà le cas lors de la 1e rupture.
    En tout cas, je souhaite à toutes celles et tous ceux qui passent par une rupture actuellement de s’en remettre sans trop avoir mal… vous savez, vous vous dites peut-être que vous avez perdu quelqu’un en or.. si vous vous dites cela, c’est certainement que cette personne ne se rendait pas compte de votre amour car pour idéaliser quelqu’un après une rupture, il faut l’aimer, vraiment l’aimer… et dans ce cas, je pense que la personne qui a perdu le plus, c’est celle qui vous a quitté.
    Courage à toutes et à tous 🙂

  11. emma 6 mars 2017 à 15:18 - Reply

    ..

  12. Cy 5 janvier 2017 à 11:14 - Reply

    Tout ce que vous dites est vrai, je m’y vois comme dans un miroir et se rendre compte qu’on vit ce que vous dites m’a fait pleurer. Dans ce long processus, je ne suis qu’à l’étape de la colère. Cela fait plusieurs jours que je nourris une haine monstrueuse envers lui, presque aussi féroce et prenant que le chagrin que j’ai ressenti au départ. Psychologiquement c’est dur, je ne me sens plus la force de subir de telles émotions, c’est comme si mon âme baignait dans le mal. J’ignore comment aller mieux, et il le faut car je ne peux pas consacrer ma vie actuelle à lui, ni même à y penser en bien comme en mal d’ailleurs. Je voudrais aller de l’avant, je prie pour qu’on m’enlève tous les souvenirs, j’implore le bon Dieu qu’il m’aide à avancer.
    Je le déteste, je le hais et Dieu sait combien tout ce que je voudrais ressortir c’est de l’indifférence, je sais que j’aurais trouvé la paix quand je serai indifférente… hélas je suis coincée dans la colère, le dégoût, l’amertume.

    • Marie-Soleil Cordeau 6 janvier 2017 à 11:06 - Reply

      Bonjour Cy,

      Je suis peinée de cette épreuve immense que vous vivez. Soyez consciente que ce n’est qu’une étape parmi les autres. En attendant, je vous suggère de télécharger mon ebook Les 7 clés du deuil amoureux, et de continuer à naviguer sur mon blogue. Vous y trouverez différents outils adaptés à votre situation qui vous aideront à aller mieux le plus rapidement possible.

      http://mariesoleilcordeau.com/ebook-7-cles-deuil-amoureux-3

      Je vous souhaite la meilleure des chances dans la suite de votre démarche. N’oubliez pas que vous avez en vous tout ce qu’il vous faut pour vous en sortir!

      • Jerome 17 février 2017 à 10:16 - Reply

        Bonjour je sors d’une relation de 5 ans séparé depuis 5 mois nous devions emménagé ensemble le week end avant la séparation sauf qu’elle souhaité acheté une maison soit seule car très indépendante soit avec moi le problème ces que l’agent immobilier lui a fait du charme et elle m’a quitté pour cette personne mais en 5 ans nous n’avons réellement pas habité ensemble 2 3 jour chez elle et inversement la je suis à la phase 4 mais je m’approche de la phase 5 bien sûr j’aimerai qu’elle ce casse les dents pour bien parlé j’aurai juste aimé resté en bon terme avec je pense que seul le temps me le dira

        • Marie-Soleil Cordeau 1 mars 2017 à 09:24 - Reply

          Cher Jerôme,

          Je pense que vos sentiments sont normaux et sains, et qu’il est important de bien vivre chacune des phases.

          Je vous souhaite la meilleure des chances dans votre cheminement!

    • Margarita 4 novembre 2017 à 08:48 - Reply

      Bjr vous avais décrit exactement ce que je ressent c’est fou, je demande aussi au bon Dieu d aidé car je ne suis pas capable de m’ensortir sans lui.

  13. Sandy 4 janvier 2017 à 16:57 - Reply

    Bonsoir Marie,

    Je viens de tomber par hasard sur votre article fort intéressant.
    J’ai rencontré quelqu’un il y a un an.Nous avons passé une semaine ensemble alors qu’il était fraîchement divorcé.
    Le sentant distant, j’ai senti que je n’étais pas son genre (il a un certain type de femmes) ce qu’il a refusé d’avouer. Nous avons rompu (bon 8 jours ce n’est rien) mais 1 mois après il m’a avoué qu’il avait été destabilisé et que je lui manquais. Nous avons remis ça, quelques jours (nous n’habitons pas la même région). Il est très fier et n’étant pas d’accord sur un sujet, il a de nouveau pris les voiles. 3 mois plus tard, il m’a recontactée m’indiquant qu’il ne cessait de penser à moi. Plusieurs semaines de contacts téléphoniques quotidiens. Et hop ! Encore quelques jours et de nouveau, il m’a plaquée sur un coup de tête suite à une discussion qui lui a déplu. Il est gentil mais impulsif.
    Une fois de plus, il m »a recontactée (et encore des discussions à bâtons rompus pendant des semaines par téléphone) m’expliquant que quoiqu’il fasse, tout le ramène vers moi. Nous avons passé 1 mois ensemble. Et de nouveau, il a pris la tangente MAIS m’appelle tous les jours.
    Je précise qu’il sort peu, n’a personne d’autre en vue, voyage beaucoup pour son travail ce qui lui laisse peu de temps à rencontrer une femme.
    Il m’a expliqué vouloir mais en être incapable. Il est très solitaire. Voulait (veut ?) me voir, puis quand j’étais là, avait envie d’être tranquille. Ce qui ne signifie pas qu’il souhaitait que je parte, mais simplement ne pas lui parler s’il n’avait pas envie, ne pas sortir, etc. Il fait les choses dont il a envie à l’instant T et n’aime pas prévoir.
    Il souhaite qu’on reste amis car ne veut pas me faire de mal, avoue que je lui manque, souhaite que je rencontre quelqu’un de bien, mais ne peut s’empêcher de m’appeler tous les jours, plusieurs fois par jour pour discuter. Il admet que je lui manque comme amie, comme maîtresse, reconnaît n’avoir rien à me reprocher, mais n’est pas prêt et ne le sera sans doute jamais (d’après lui). Il a vécu 15 ans avec son ex, et les dernières années avoue n’avoir rien fait pour que son couple fonctionne.
    Bref, il veut, il veut pas, il veut, il veut plus.
    Il ne veut pas me perdre, n’est pas à la recherche de quelqu’un d’autres (de toute façon, il n’a même pas le temps pour ça et admet qu’il aura le même problème avec une autre).
    Je suis en colère après lui mais me dire que j’accepte la situation (à savoir d’être à sa merci même s’il ne me demande rien), me met en colère après moi-même.
    Je précise que lors de nos précédentes ruptures, j’ai rencontré deux hommes. Il était au courant et a accepté que l’on se remette ensemble puisque j’étais célibataire. Evidemment, je n’ai pas pu rester avec les autres, car je suis très attachée à lui.
    Il y a un aimant qui nous attire l’un vers l’autre. Mais le même aimant fait qu’il me rejette également.
    Je ne sais plus que penser.

  14. Mélanie 6 août 2016 à 13:22 - Reply

    Bonjour,

    J’etais avec mon ex conjoint pendant un an. On habitait loin pas dans la meme region (mais région voisin). Il a un enfant.
    Quand on s’est rencontrer moi j’etais un peu sur la reserve car je sortais d’une relation et j’étais pas prete mais après je me suis vite pris au jeu. Il était attentionné meme trop, il venait me voir tout le temps avec cette route malgré les jours de gardes de sa fille il l’a mettai avant moi (chose que je lui est faite remarquer).
    Un mois après j’ai fini mes etudes donc pas trouver de travaille, il m’a dit de venir vivre chez lui (enfin chez son pere car soit disant son propriétaire l’avait virer mais je l’ai appris que plus tard que enfaite son ex vivait encore avec lui).
    J’ai donc pendant 2 mois veccu avec chez son pere et connu sa fille très tot (pourquoi m’avoir presenter sa fille tot?).
    Il était trop parfait! puis je suis retrouner dans ma region car j’avais un poste qui correspondait à mes attentes. Il m’en a voulu d’avoir accepter. On c’est dit une fois mon contrat fini je viendrai vivre avec lui (au bout de 8mois) je trouvais sa prematurer. Mais je me suis lancer et refuser de prolonger mon contrat et rechercher un autre travaille dans sa region. J’ai réussi à en trouver un mais après quelques jours habité avec lui et sa fille… il s’est mis à etre distant, mechant,plus attentionner, que des reproches et à me rabaisser.
    J’ai donc pris la fuite et retourner chez mes parents. J’ai trouver desuite un travaille.
    Il est revenu un mois apres (je ne l’avais toujours pas oublié).
    Il m’a fait son charme et j’ai accepter de revenir vers mai vivre avec lui en changeant encore un travail!! mais ce travail est celui que j’ai toujours rever donc j’ai pas hésité à revenir vivre avec lui mais il a recommencer!!!
    Sa fait deux semaine que je ne suis plus avec mais 3 mois que je subis ces mensonges et manipulations et ex croquis d’argent. Ces dernier mois, il m’a mis dehors sans logement sans s’avoir où aller, il a meme monté sa fille contre moi, que des reproches et me rabaisser.

    Le faite qui s’était interesser à moi et m’a fait reprendre confiance en moi et m’a fait apparaitre a ces yeux la plus belle personnes qui soit et que le jour et lendemain il te fou dehors indirectement, te trompe, et aveuglé j’était prete à accepter… mais il a oser me dire je te quitte, je ne t’aime plus.

    Je m’en veux d’etre revenue vers cette personne mauvaise.
    J’ai l’impression d’etre detruite et je passe sur la phase de devalorisation de soit et la perte de gout de vie.

    Je me retrouve seul dans une region…
    Je suis dans la phase où je me sens couple, je me dit qu’est ce que j’ai rater!

    • Mélanie 6 août 2016 à 13:27 - Reply

      Et il a trouvé quelqu’un d’autre, il a vite passé, meme trompé.

      Je pense pas un jour refaire confiance à quelqu’un pour que un temps il me fasse croire quelques choses qui ne sera qu’illusion.
      J’ai mis mes etudes de coté pour etre avec lui, j’ai mis ma vie entre parenthese pour lui et il n’est pas reconnaissant pour tout ce que j’ai fait pour lui et sa fille.
      J’ai essuyé mensonge et tromperie. Meme sa famille m’a avertie qu’il avait un probleme.

    • Marie-Soleil Cordeau 22 août 2016 à 09:40 - Reply

      Bonjour Mélanie,

      Tout d’abord, je suis désolée que vous ayez à traverser cette épreuve. Votre ex-conjoint m’apparait fortement comme un « boomerang ». Vous pouvez d’ailleurs en apprendre plus sur ce phénomène dans cet article : http://mariesoleilcordeau.com/relation-toxique-boomerang-baby/. Vous n’avez surtout pas à vous en vouloir d’avoir succombé. Vous n’êtes pas la première, et certainement pas la dernière à tomber pour un beau parleur!

      Je vous incite à entamer votre deuil de cette relation toxique le plus rapidement possible. Pour vous y aider, je vous invite à cliquer sur le lien suivant pour télécharger gratuitement mon ebook Les 7 clés du deuil amoureux : http://www.mariesoleilcordeau.com/. Vous êtes une bonne personne, Mélanie, et personne ne devrait vous en faire douter!

      Je vous souhaite la meilleure des chances pour la suite de votre démarche, et je vous envoie plein d’ondes positives!

  15. Emilie 1 août 2016 à 14:23 - Reply

    Nous étions ensemble depuis 15 ans. Nous avons un magnifique petit garçon. Il y a un mois il m’ quittée en me disant qu’il ne m’aimait plus. Je pense être passée par toutes les phases du deuil, dont vous parlez. Elles alternent sur une plus ou moins longue période. J’ai l’impression d’avoir pris cent ans en si peu de temps. j’ai peur pou mon fils, des répercutions que mon état va avoir sur lui, et de sa réaction lorsqu’il va voir son Papa de moins en moins souvent.
    Je ne sais pas ce qui est le plus dur: sa compassion, son affection, sa présence.
    J’ai l’impression de vivre dan un cauchemar permanent

    • Marie-Soleil Cordeau 5 août 2016 à 10:54 - Reply

      Chère Émilie,

      D’abord, je tiens à vous mentionner que je suis de tout cœur avec vous. Il est évident que vous souffrez de cette situation. Mon premier conseil : donnez-vous du temps! Votre rupture est très récente, et nous avons tendance à nous accorder si peu de temps pour nous remettre!

      Ensuite, j’ai envie de vous rassurer concernant votre fils : les enfants ont une facilité d’adaptation inouïe. Entouré d’amour, je suis certaine qu’il ne manquera de rien.

      Finalement, n’hésitez pas à parcourir ma chaîne YouTube, j’y ai publié plusieurs vidéos sur différents sujets dont vous me parlez dans votre message. Je suis persuadée que plusieurs résonneront en vous.

      Je vous souhaite la meilleure des chances pour la suite de votre démarche, et je vous envoie plein d’ondes positives!

  16. Irene 22 juillet 2016 à 03:27 - Reply

    Je n arrive pas à décrocher…
    A 50 ans, Je pense que je pourrai jamais rencontrer un homme qui me plaira …c est fini!

    En relation depuis 4 ans, on et off, notre relation n etait pas facile car nous habitions à 1 heure de route, nos horaires de travail vraiment différents er ses enfants beaucoup plus jeunes que les miens !
    ON se voyait donc quand tous les 2 on étaient libres, sans enfants et nous passions alors de merveilleux moments!
    Mails il voulait plus, un engagement que je n était pas prête a donner! Il m a donc quitté!

    Et voilà,,,a peine 1 mois plus tard , il est déjà en relation et cela me chavire! Il a l’ air heureux et moi je souffre!

    Je sais que ne peux toujours pas lui offrir ce qu il veut , que je ne veut pas être une belle mère mais je ennuie…j ai c et attachement incroyabke! Je ne pense qu a lui!
    JE m ennuie de rous les sports qu on faisait ensemble , de nos moments magiques, je l imagine passé de belles soirees avec l autre super mignone,,,c est dur!

    Qu il est refait sa vie si vite ne me surprend pas mais m attriste! Il n a donc déjà plus de sentiment pour moi?
    Je suis sous le choc et le deuil ne se fait pas..

    • Marie-Soleil Cordeau 25 juillet 2016 à 10:51 - Reply

      Chère Irène,

      Je lis votre douleur, ce que vous vivez est très difficile. Je vous remercie de m’avoir écrit, c’est une très grande preuve de confiance de votre part et cela me touche.
      Premièrement, je vous invite à vous accorder le temps nécessaire pour guérir. Se remettre d’une rupture prend du temps, et il est primordial de le prendre. Vous mettre de la pression pour guérir plus vite aura en fait l’effet contraire. Je sais également que vous vous sentez rejetée et négligeable parce que votre ex est heureux avec une autre, si rapidement après votre rupture. À ce sujet, je vous invite à visionner cette vidéo que j’ai justement tournée sur ce sujet : http://mariesoleilcordeau.com/etre-remplacee-une-autre-facon-de-voir-les-choses/.Je vous souhaite finalement la meilleure des chances dans la suite de votre processus. Ne lâchez surtout pas, vous êtes sur la bonne voie, et vous possédez tous les outils en vous pour vous remettre de cette rupture amoureuse!

  17. Oceane 9 juillet 2016 à 11:13 - Reply

    Bonjour,

    J’ai eu mon premier amour à 17 ans nous somme reste presque 3 ans ensemble, au moment de notre rupture j’ai fait plusieurs tentative de suicide je n’allais plus en cours j’allais voir un psychiatre 2 fois par semaines. Cela a durer 6 ans avec traitement. Lui ma oublier très vite grâce à ses amis moi je n’en ai aucun. J’ai du surmonter ça toute seule. Après lui j’ai eu des relation qui n’ont jamais durer jamais rien donner car je n’avais pas fait le deuil. Il y 5 mois j’ai décider de reprendre ma vie en main d’arrêter les traitements je commençais à aller beaucoup j’avais rencontrer quelqu’un qui pour une fois me correspondait vraiment j’ai eu un deuxième coup de foudre pour la 2 e fois dans ma vie. Avant d’être ensemble on s’est vu et fait des soirées avec ses amis pensant 1 mois puis nous somme sorti ensemble 3 semaines. Et la du jour au lendemain plus de son plus d’images. J’ai chercher à comprendre et voyant que en le harcelan je n’avais pas de réponse je l’ai supprimer de Facebook de mon téléphone pour ne plus être tenter. Mais depuis j’ai perdu 3kg jai peur de dormir car je le vois dans mes rêves j’ai peur de rencontrer à nouveau quelqu’un j’ai peur de tout perdre encore une fois et j’ai peur de rentrer chez moi pour vivre seule. Je ne sais plus où j’en suis je vis dans le noir je ne vais plus travailler je ne mange plus ne dors plus et quand je suis allée consulter on m’a répondu qu’il n’y a rien à faire contre la solitude qui vous obsède. Je n’arrête pas de penser à la situation même en sortant me promener en faisant des activité je n’ai plus envie de rien.

    • Marie-Soleil Cordeau 28 juillet 2016 à 09:45 - Reply

      Chère Océane,
      Je suis désolée de lire votre détresse. Tout d’abord, je tiens à vous féliciter : cela demande un grand courage de retirer quelqu’un qu’on aime de nos différents médias sociaux pour éviter d’être tentée de l’espionner. Vous avez fait exactement ce qu’il fallait et vous pouvez être fière de vous! J’ai également envie de vous référer à cette vidéo où je parle justement des trois étapes pour vaincre la peur de la solitude et apprendre à combler votre vide intérieur. Je pense qu’il serait tout à fait à propos, étant donné ce que vous me dites : http://mariesoleilcordeau.com/eliminer-la-peur-de-la-solitude/. Finalement, je vous souhaite la meilleure des chances pour la suite de votre démarche. Ne lâchez surtout pas! Je sais que vous avez en vous la force de vous sortir grandie de cette situation.

  18. céline 9 juin 2016 à 10:40 - Reply

    On était ensemble pendant 8 mois , un jour, y avait eu un problème sexuel entre nous, il m’avait dit qu’il va revenir de son voyage et on va chez un gynécologue, bref j’avais eu un préssentiment que c’était la fin , à partir de ce moment là , il a changé de comportement envers moi , moins de sms moins d’appel etc , puisque j’étais en relation avec lui , il représentait tout pour moi , j’avais pas d’amis ,mais ma relation avec lui était de plus en plus nulle , j’ai fait connaissance d’une amie au net , on avait parlé de tout et comme par hasard elle connaissait mon ex , bref là je pense qu’elle racontait mon histoire à son copain qui connaissait aussi mon ex .
    j’ai essayé de l’appeller plusieurs fois mais en vain il répondait pas ,ni aux msg ni aux appels ni facebook ni rien , un jour j’ai décidé de l’appeler jusqu’à ce qu’il me répond , et il a effectivement finit par me répondre , il me répondait d’un ton bizzare , je lui avais demandé pourquoi tu réponds pas , qu’est ce que t’as ? il m’avait dit rien juste les examens je lui ai demandé pourquoi t’as fait ça? il est resté silencieux , j’avais demandé s’il veut plus me parler et il m’a affirmé qu’il veut plus resté en contact avec moi , j’étais détruite , j’ai essayé de le contacter pas mal de fois pour savoir la cause mais il m’avait dit qu’il n y a aucune cause , j’ai pleuré des mois , cela fait 9 mois de notre rupture il y a moins de dégats maintenant , je pense moins à lui , j’arrive à sortir avec des mecs , sortir pour m’amuser prendre soin de moi mais j’arrive pas à me mettre en couple avec quelqu’un, il me manque trop , pensez vous qu’un jour il reviendra? pensez vous qu’un jour j’arriverai à l’oublier? j’ai vraiment besoin de votre aide

    • Marie-Soleil Cordeau 14 juin 2016 à 10:44 - Reply

      Bonjour Céline, je suis désolée de ce que vous vivez présentement. Je vais être très honnête avec vous. Je ne crois pas qu’il reviendra. Par contre, je suis certaine que vous arriverez à l’oublier. Pour cela, vous devez mettre le focus sur vous. Prendre soin de vous au maximum. Travaillez sur votre estime et votre confiance en vous. Apprenez de cette épreuve et vous verrez alors que la vie mettra sur votre route de plus grandes joies encore! Prenez soin de vous. Je suis de tout coeur avec vous.

  19. Lola510 19 novembre 2015 à 10:12 - Reply

    Bonjour, mon histoire est un peu differente. Mon ancien conjoint m’a quitte pendant 7mois, je me suis ensuite remise avec lui pendant 9mois mais de mon cote j’etais perdue, je n’avais plus confiance en lui.. Alors je l’ai quitte et a ce moment la il m’a avoue m’avoir trompe plusieur foi au cours de nos « 3ans de relation »… Ca a ete une catastrophe, j’etais perdue.. Je passe par plusieurs phases citees au dessus en meme temps.. Mais comment reussir a accepter la fin quand la decision de rompre vient de moi…? Je l’ai fait car je n’arrivais pas a pardonner, ca me fait zncore mal apres plusieurs mois..

  20. Sylvy 30 septembre 2015 à 08:59 - Reply

    Bonjour Marie-Soleil,
    Après plusieurs mois d’une relation fantastique et fusionnelle, mon compagnon (qui avait son propre appartement) a perdu sa maman. Il a alors choisi de retourner chez son ex, prétextant que ses enfants (adultes) s’éloignaient de lui et qu’il ne pouvait pas supporter ça… A ce moment, je suis tombée en dépression. Les jours me paraissaient des semaines entières… Finalement, mon grand amour est revenu vers moi… Et quitté à nouveau son ex compagne, mère de ses enfants. Mais, au lieu de trouver un nouvel appartement proche de ma maison, ou tout simplement de venir vivre avec moi, il est parti s’installer à 3h30 de là ! Il a fini par acheter une maison là-bas, malgré mes larmes, malgré mes supplications. Nous nous voyions un week-end tous les 15 jours ou 3 semaines…trop peu à mon goût. Il était dépressif d’avoir perdu sa maman… Et il a fini par faire silence, après m’avoir dit plusieurs fois que je devrais le quitter. A un moment, j’ai fini par me dire que finalement, on ne ferait pas notre chemin ensemble… J’ai attendu de ses nouvelles pendant plusieurs semaines. Et puis, j’ai rencontré quelqu’un d’autre. Un mois après, mon grand amour revenait vers moi, me téléphonant pour me demander pardon. Je l’ai revu. Impossible aujourd’hui pour moi de savoir où est ma place. Mon compagnon actuel est adorable. Et mon grand amour me manque pourtant. J’essaye à mon tour de faire silence envers lui, pour voir ce qui se passe dans ma vie et dans mon coeur. Mais je suis perdue. Je ne me vois pas déménager … j’ai mes enfants ici. Et je ne veux plus vivre en voyant celui que j’aime une fois tous les quinze jours ! Je suis coincée dans cette réalité qui m’a imposé un choix… Choix que j’ai fait, face à mes peurs, face à mes envies, face à mes enfants (2 vivent avec moi), face à ce que je vis au quotidien avec mon compagnon actuel, face à l’incertitude de ce que serait la vie avec « mon grand amour »… Je ne sais pas si j’ai fait le bon choix… J’en doute tous les jours… Cette situation me rend dingue. Je n’arrive pas à faire le deuil de cette relation que je considère « inachevée », ni à prendre la décision de tout quitter pour accéder à ce que je souhaitais tant, il y a quelques mois… Que faire ?
    Merci pour votre aide…

    • Marie-Soleil Cordeau 15 octobre 2015 à 10:23 - Reply

      Bonjour Sylvy, vous avez eu une décision difficile à prendre et je crois que vous avez écouté ce que vous vouliez vraiment. Cette décision implique un deuil à faire, c’est certain et je pense aussi Sylvy que vous gagneriez à travailler sur vous, à vous solidifier intérieurement afin de vous sentir pleine avec ou sans compagnon dans votre vie. Prenez soin de vous 🙂

  21. Yasmine 9 septembre 2015 à 11:02 - Reply

    Bonjour, j’était en couple pendant 1 an et demi, Je suis sortie avec mon copain en février. Tout allait si bien, en juillet 2014, j’ai appris que ma mère avait un cancer. Mon copain était toujours là pour moi, c’est le genre de copain que toute fille reverais d’avoir. Un peu gamin mais attentionnée et ferais le tour du monde pour vous. Son seul défaut , il aime sa garder les problèmes qu’il a juste pour lui. Il faisait toujours passer mes besoins avec les siens et ceux de sa famille. Au mois de mai 2015 on avait faillit rompre , il me disais que ses sentiments se transformer. En juillet 2015, ma mère est morte suite a son cancer, j’étais annéanti et je le suis toujours. Le jours de la mort de ma mère mon copain venait d’arriver en france , parce qu’il avait voyager. Pendant 2 semaines j’etais seul ici sans mon copain. Lorsqu’il es reveunu, je le sentais distant, il etais la pour moi mais il etaiit distant. 2 semaines apres son retour nous avons rompu. Juste vous dire je suis africaine et lui syrien. Je suis musulmane et lui chrétien. Ses parents n’approuver pas vraiment notre relation. Au début de notre relation je lui avais dit si sa serais un problème, il ma répondu: Tu sors avec moi pa mes parents. Mes parents m,aime malgrès les choix que je ferais ils vont l’accepter. Lorsqu’il a rompu il ma dit que c a cause de ses parents. PAr la suite deux jours plutard jai su qu’il y avais plus que ses parents. Ses sentiments avaient changer il m’aimait plus comme avant commee au début. Il était stresser par ses parents et il ma dit qu’il mettais toujours tout de coté pour mes besoins. je ne l’ai jamais demander de laisser ses trucs pour moi. Lorsque je te demande quelque chose t que tu me dit oui tu peux, selon nmoi tu peux, je sais pas que tu dis non a quelqun d’autre pour moi. J’ai su tout sa maintenant , il ne ma jamais fait part de tout se problèmes. De ce que je comprend de tout cela, ma situation est tro a supporter pour lui et sa le stresse beaucoup. J’ai l’impression d’avoir recu une gifle en pleins face. Je vis 2 deuil en même temps et un deuil met insupoortable c celui de ma mère. En voyage il m’écrivais sans arrete avant de dormir, je t,aime tu me manque j’ai hate de te voir et de revenir… Pourquoi écrire cela quand on a plus de sentiment pour quelqu’un ? Il tient toujours a moi et veux rester proche de moi parce qu’il ne veut pas me perdre. Mais j’ai mal enormément. Des sentiments sa part et sa revient, il sais pas que le stresse et ma situation a fais en sorte que ses sentiments on changer. Lorsque tout sa se sera calmer, quesqui va se passer ? je sais que ses sentiments vont revennir, je suis sa première copine, la première fille qu’il a vraiment aimer et qu’il va toujours avoir des sentiments pour moi. Il s’inquiettera toujours pour moi.

  22. Laurent 18 août 2015 à 05:57 - Reply

    Bonjour j’ai 42 ans mon ex compagne 35. Nous avions en ce début d’année acheté un terrain pour construire lancée un BB, elle a arrêté la pillule en février. Je l’aime comme un fou malgré quelle soit souvent sujette a des crises « d’hystérie » concernant son travail. Fin Mai elle me fait une crise sur notre couple disant qu elle a un problème desir.. De ce jour la elle m a tourné le dos au lit et est devenue de plus en plus agresssive envers moi en faisant des remarques du style de toute façon je n aurai pas de BB, c est trop tard. Son agressiité semblait être faite pour me dégouter d’elle ou me pousser moi même à la rejeter. Peu a peu elle s’est mis a refuser des invitations que nous avions pourtant prises ensembles les jours précédents. Début Juin pour son anniverssaire je lui ai offert un voyage surprise ( pour Istambul) L’idée d’un voyage surprise lui faisait plaisir. N’allant toujours pas je lui ai proposé d’aller voir une psy de couple elle m’a dit OK car sans aides extérieure on s’en sortira pas. Chez la psy elle était OK pour trouver des solutions et a même elle même provoqué la date du futur RDV. Cependant son agressivité a repris de plus belle 3 jours plus tard soit le 4 juillet. Dernière invitation commune refusée le 10 juillet pour un séjour de 3 jours auquel je me suis une fois de plus rendu seul prétextant cette fois ci un problème familial. Elle me dit désolé mais promis on part pour le voyage surprise qui devait commencer à mon retour. A mon retour elle me dit je pars pas car toi tu as envie que ca s’arrange et moi je ne suis plus dans cette demarche là. En dépis de tout je suis parti tout seul ne sachant que faire, celle si voulant prendre de l’air de la distance disant qu elle étouffait. .. A mon retour une semaine plus tard elle me dit je veux qu’on se sépare, je ne reviendrai pas.
    Pas plus d’explication j’étais complètement démuni. En enquêtant je me suis rendu compte qu’en fait elle avait flashé sur un client mi Avril et, que peu a peu elle a eu des échanges avec lui et a pu concréiser durant le séjour des 3 jours avant notre départ à Istambul.
    Je ne lui ai toujours pas avoué que je savais tout, Elle se réfugie toujours pour notre séparation sur son souhait d’être seule , de vivire une autre expérience, de sortir avec les copines…Elle se fiche de moi.
    Je suis désepéré, je me sens trahi, je ne la reconnais plus, On dirait un cauchemar mais je l’aime tellement que je lui pardonnerai tout et je lui en veux à la fois de me mentir régulièrement , me trahir, mais je suis aussi terrorsié à l’idée de la perdre.
    Elle va dormir chez son amant quasiement tout les soirs, je l’ai je pense définitivement perdu. Je souffre un martyre , que pouvez vous me conseiller.
    Ou en suis je dans ce processus de séparation. ?
    Cordialement

    • Marie-Soleil Cordeau 19 août 2015 à 10:48 - Reply

      Bonjour Laurent, je suis vraiment désolée du martyre que vous vivez présentement. Votre compagne vous a vraiment traité sans égard à vos sentiments. Je pense que le mieux pour vous est de vous sortir de cette histoire, car malgré votre amour, rien de bon n’en sortira. Elle vous a traité de façon totalement irrespectueuse et vous ne devez pas accepter ça. Travaillez sur vous afin de vous sortir de cette dépendance affective. Courage. Prenez soin de vous.

  23. Jean-François 18 août 2015 à 04:08 - Reply

    Bonjour à vous,je suis en situation de deuil envers une personne avec laquelle j’ai passé 2 merveilleuse année. Notre relation à commencé lorsque je l’ai rencontré d’une amie ,cette femme était beaucoup plus âgé que moi,sois 13 ans de différence en sachant que j’en n’ai 20 et elle avais 2 beau enfant à bas âge .malgré cette différence j’ai eu l’impression de trouver mon âme soeur,nous étions identique et nous avions une chimie qui est resté longtemps lorsque l’amour nous a emporté. Elle était toujours la pour moi ,elle me soutenait énormément dans tous ce que je vivais,nous étions toujours ensemble dune certaine facon même si nous étions en réalité très loin.cette femme avais des enfants de très bas âge que j’ai adoré et avec lesquelles je m’y suis attaché .malgré mon grés javais l’impression d’avoir une famille à moi avec elle et que nous vivions quelque chose de spécial.Soudain elle m’a demandé de venir lui parler,je ne m’y attendais pas que tout ce bonheur et cette vie quelle mapportais et que je chérissait disparaîtrait à jamais à cet instant.J’ai de la difficultés à y croire je suis déconnecté de la réalité ,elle ma dit quelle ne m’aimait plus assez pour continuer malgré que le bonheur qui n’avais jamais disparu entre nous deux était toujours présent lorsque nous étions ensemble.cependant elle m’a avouer quelle m’aimait toujours, mais pas suffisamment pour continuer ,elle préférais tenter de profiter de la vie tant qu’elle le pouvait et quelle ne voulais pas gâcher ces dernier instant de jeunesse avec notre relation. Je vis très mal avec cela, ce fut tout un choc, me faire abandonné pour une telle raison est très dure pour moi.je n’ai pas vue de dégradation dans notre couple qui m’aurais prévenue de cette soudaine rupture ,mise a part la certaine distance à cause du travail ,des études et des enfants.nous avons tenté de trouver du temp pour nous et avions planifier un voyage dans lequelle il était prévu de partir la semaine meme quelle a decidée de mettre fin a notre relation.elle étais tout ce que j’avais et son entourage également ,avec la rupture je pert tout ,la relation avec ces enfant et ma vie en dehors du foyer parental.Je tente de croire que tout ceci n’est qu’un cauchemars que je devais partir loin avec elle cette semaine, et vivre un moment magique parmis ceux qui se sont accumulé pendant notre relation,mais ce n’est que le commencement d’une épreuve que je ne me sens pas prêt à traversé sans elle,je ne peux m’empêcher de penser qu’elle est perdu à jamais, cet être qui me semblait être mon âme soeur et que je ne vais jamais pouvoir remplacer ,son rire,sa présence ,son regard,elle tout simplement.

    Malgré mon malheur et ma peine sa me fait du bien de pouvoir me confié à ce site merci beaucoup !

    • Marie-Soleil Cordeau 19 août 2015 à 10:52 - Reply

      Cher Jean-François, il me peine de vous lire. Parfois les ruptures surviennent de façon abruptes et sont totalement incompréhensibles. J’espère qu’avec le recul, vous saurez trouver des réponses à ce qui s’est produit. Prenez grand soin de vous. Je suis de tout coeur avec vous.

  24. evrard 27 juillet 2015 à 12:37 - Reply

    ça s’est passé il y a quelques heures à peine, j’arrive au bureau dans bnotre open space, et là on dirait qu’elle m’attendait pour annoncer la nouvelle. A peine je me suis assis qu’elle a sorti une boite avec une bague dedans. Puis l’horreur, elle a commencé à la montrer à tous nos collègues en criant son récit du week end :  » il m’a invité dans un bateau et ensuite il a demandé ma main »…

    Si vous avez essayé de deviner, il s’agit de ma collègue avec qui on vit un compte de fée depuis 5 mois. Plus amoureux que nous deux je ne sais pas si ça existe, enfin plus amoureux qu’on était…

    Il y’a 3 semaines, elle a subitement cessé de m’adresser la parole, ne repondait ni à mes sms ni à mes coups de fils. J’ai cru qu’elle faisait un gros caprice et sachant que je n’avais rien fait pour meriter ce chatiment, je me suis dis que je vais la laisser dans son coin et quand elle en aura marre, quand je lui manquerais autant qu’elle me manque, elle reviendrais s’excuser, d’ailleurs j’en attendais meme pas des excuses, je voulais juste qu’elle refasses signe de vie.

    Je savais qu’elle avait des pretendants mais elle et moi c’etait plus que fusionnelle, chaque instant ensemble était d’un pur bonheur, du genre que je n’ai jamais connu de toute ma vie. J’avais commencé à planifier notre vie future… enfants famille etc…

    Voilà et ce matin elle nous montre à tous moi y compris sa bague de fiancaille, je passe l’humiliation enorme, le coeur arraché completement en bouilli, je vous passe les details des larmes que j’ai laissé coulé dans les escaliers… Ce qui me fait le plus mal c’est pourquoi me faire souffrir 3 semaines et venir m’achever avec ça ????

    Je n’ai qu’une envie c’est de disparaitre, quand je pense que je dois venir au boulot tous les matiins et revivre ça… je prefere m’arreter d’ecrire… ça vient de se passer je risque d’en faire des tonnes…. j’ai tellement de mal à respirer je sais pus ou me cacher…J’en peux plus !!!!!!!!!

    • Marie-Soleil Cordeau 3 août 2015 à 14:55 - Reply

      Quelle triste et cruelle histoire. Pauvre vous. Cette femme a agi avec beaucoup d’égoïsme et d’égocentrisme sans tenir compte de vos sentiments. Sachez que la douleur va s’estomper et que vous allez vous en remettre. Tenez bon. C’est un moment difficile à passer.

  25. Michael 23 juillet 2015 à 23:27 - Reply

    Marie-Soleil,
    Ca fait maintenant une semaine que ma copine m a laisse et nous etions ensemble depuis seulement 6 mois. 1 mois apres le debut de notre relation elle a appris que son pere avait le cancer . Il est decede le 30 mai.

    Depuis son deces, tout allait tres bien dans notre relation malgre que je ressentais une profonde tristesse en elle. Tellement affectueuse j ai remarque qu elle etait souvent dans la lune et plus distante un peu ce qui est tout a fait normal selon moi.

    Puis,la semaine derniere elle a mit fin a notre relation pour vivre ce dur moment seule.Elle ne remet pas en doute son amour pour moi et elle a essaye de me faire comprendre qu elle prefere rompre plutot que de m offrir la moitie de qu elle etait. Elle m a dit que je n y suis pour rien dans sa decision a part le fait qu elle veut vivre son deuil seul et que je vais ravoir de ses nouvelles de temps en temps seulement. Je n ai rien vu arriver du tout. Tout allait si bien.

    Je suis devaste de ne pas avoir eu de nouvelles depuis une semaine. J y ai ecrit 3 fois le matin pour lui dire que j pense a elle et qu elle peut compter sur moi. Je n ai jamais eu de reponse. je ne sais pas du tout comment accepter cette situation. Est-ce normal? Je comprend la situation meme si je n ai pas vecu la perte d un proche mais en meme temps je me sens comme une vieille chaussette qu on vient de jeter quand meme. Ne suis-je pas cense etre la dans les moment difficiles aussi?

    Chaque personne est differente je sais. Elle m a souligne que je suis vraiment une bonne personne pour elle et que je vais ravoir de ses nouvelles eventuellement. Si je suis une bonne personne pour elle et qu elle me dit qu elle m aime comment peut – elle me mettre de coter a ce point. Comment dois-je reagir et accepter sa decision.

    J attends vos conseils avec impatience.

    Merci 🙂

    • Marie-Soleil Cordeau 27 juillet 2015 à 20:06 - Reply

      Bonjour Michael, je suis vraiment désolée de ce qui vous arrive. Ce doit être tellement difficile pour vous. J’aimerais pouvoir vous éclairer sur la nature du geste qu’a posé votre copine. Malheureusement, je n’en sais pas plus que vous. Chaque personne réagit différemment à la douleur. Par contre, je vous recommande de respecter sa demande et de la laisser vivre sa peine comme elle l’entend. Insister ne vous la rendra pas. De plus, je vous invite à réfléchir sur cette relation. C’est parfois dans les moments les plus difficiles qu’on voit le vrai visage des gens qu’on côtoie. Est-ce vraiment le genre de relation amoureuse que vous avez envie de vivre? Visiblement, vous avez tous les deux des visions bien différentes de la relation de couple. Prenez soin de vous Michael. Je suis de tout coeur avec vous dans cette épreuve.

      • Michael 28 juillet 2015 à 09:20 - Reply

        Merci beaucoup votre reponse est tres appreciée !!
        J ecouterai vos conseils …. mais peut etre suis je mieux d attendre que la poussiere retombe de mon cote dabord pour y reflechir !! Car comme le dit l expression : je la vois encore dans ma soupe!!
        Je souhaite malgre tout retrouver la femme pleine de vie qui a ete la seule a me faire vibrer a ce point en 36 ans 🙂

        Merci encore 🙂

  26. Douce 19 juillet 2015 à 07:09 - Reply

    Au bout de 8 ans passés ensemble, un mariage et deux beaux enfants, j’ai du quitter mon mari parce qu’il voulait selon ses dires « être seul, ne plus arriver à conjuguer vie professionnelle et vie familiale, ne plus supporter nos enfants en bas âge » je suis partie à contre coeur pour le laisser respirer, des lors de notre départ le soir même il a recontacté une ex, des anciens potes perdus de vues, il sort tous les soirs, mène la grande vie de celibataire et laisse derrière lui deux jeunes enfants et une femme sans aucune raison apparente ni aucunes explications. Je ne regrette pas de l’avoir quitté, mais je ne comprend pas pourquoi se revirement de situation et nous jetter comme de vulgaires kleenexs

    • Marie-Soleil Cordeau 27 juillet 2015 à 19:58 - Reply

      Bonjour Justine, je suis vraiment désolée que votre conjoint vous ait laissée tomber vous et vos enfants de façon aussi cavalière. À mon avis, c’est une forme de fuite. Des enfants en bas âge demandent beaucoup d’attention et c’est vraiment difficile sur le couple. Il est possible que votre conjoint se soit senti étouffé et mis de côté. Ne voyant pas de solution, il a pris la fuite. Malheureusement, c’est une solution qui ne règle rien et qui blesse plusieurs personnes. Je crois que pour votre conjoint, ça a été un réflexe de survie. J’espère que ça vous aide à mieux comprendre. Cependant, ce n’est qu’une hypothèse. Courage Justine.

  27. david 21 mai 2015 à 11:25 - Reply

    Cela fait maintenant 4 mois que mon ex m’a laisser. Cela faisait 3 ans que nous étions ensemble et nous venions d’emménager ensemble en appartement. Je savais depuis un certain temps qu’elle n’etait pas la femme de ma vie, mais je n’ai jamais été capable de la laisser même si sa a passer près 2 fois. Même si ce n’etait pas parfait, je m’aperçoit que j’étais heureux.

    Maintenant, nous sommes 4 mois plus tard. La plupart des étapes ont passé quelques fois, mais me voilà plonger une nouvelle fois dans le cycle. Elle m’a contacter récemment pour prendre de mes nouvelles. Et sa ma démoli une fois de plus. De savoir qu’elle est heureuse et qu’elle comble tout ses besoin (incluant physique) alors que moi je venais tout juste de m’imaginer pouvoir rencontrer quelqu’un me dévaste. De voir l’autre s’épanouir (même si je ne lui souhaite pas de malheur) m’exaspère.

    Est-ce normal de voir le bonheur de l’autre nous affecter à ce point là?

    • Marie-Soleil Cordeau 25 mai 2015 à 20:00 - Reply

      Bonjour David, oui c’est normal. Ce qui est difficile,c’est l’écart entre son bonheur et le vôtre. Cela vous met en plein visage que vous êtes toujours dans le processus du deuil. Vous aspirez à être heureux, mais la peine est encore bien présente. Vous devez vous reconstruire et prendre soin de vous. De plus, c’est normal de replonger dans les étapes du deuil lors d’un événement comme celui-ci. Mettez le focus sur vous. Apprenez à combler vos besoins par vous-même. Vous êtes l’artisan de votre bonheur, ne l’oubliez jamais. Bon courage!

  28. Andree-Anne 14 avril 2015 à 22:40 - Reply

    Un collègue de travail me faisait de loeil depuis octobre dernier. A la mi décembre jai flanché . Tout de suite ça été la fusion passionnel, on se voyait tout les jours, il habitait pratiquement chez moi. Un matin il ma annonce qu’il avait quelque problème d’argent et qu’il devait passer plus de temps chez lui pour économiser en essence etc. C’était la prémisse je crois. Mais on sest vue quand même le weekend et tout allait bien. Pas de distance, pas de chicane, la complicité, tout y était. Un soir qu’il est resté chez lui. Il ma annoncé qu’il preferait me laisser car il ne m’aimait pas autant qu’il le croyait. Depuis ce temps (ça fait maintenant 4 semaines) je suis encore aussi dévasté. Comment on peut simplement arrêté d’aimer. Je recommencé a fumer, j’ai perdu à petit, je misole, plus rien ne m’intéresse, je me suis même acheté un chien pour me consoler.J’ai tout fait pour le récupérer. Je n’arrive pas a l’accepter…j’y crois simplement pas! Car c’est lui qui ma séduite en premier. C’est lui qui a voulu passer du temps avec moi et pratiquement vivre avec moi. Je lui ai poser toutes les questions possibles.: Qu’est ce j’ai fait pour qu’il parte, y’a-t-il une autre fille. Rien! La seul raison c’est qu’il a cessé de m’aimer et ça me brise le coeur. Même lui ne parvient pas a me répondre …pourquoi il s’est éteint dans son coeur. Cest une binnenpersonne equilibré. Il na pas joué avec mon coeur, cest sentiments initiales etait sincere. Jessaie de cheniner avec cela…mais je ne sais pas faire. J’ai 31 ans et j’ai l’impression que ma vie est fini et que je vais rester seule toute ma vie.

    • Marie-Soleil Cordeau 15 avril 2015 à 19:23 - Reply

      Chère Andrée-Anne. Vous êtes dévastée, c’est normal. Vous entreprenez le processus du deuil amoureux. Vous trouverez sur mon site internet beaucoup de ressources pour vous aider à passer au travers. Votre vie n’est pas finie. Vous allez vous relever. Courage, vous n’êtes plus seule 🙂

      • Andree-Anne 16 avril 2015 à 12:23 - Reply

        Il me manque tellement. Comment puis je arrêter cet état d’âme. J’essaie de me résigner au fait qu’il n’était fait pour moi, mais je ny arrive pas. Elle faire d’autre rencontre, utiliser les sites de rencontre vont il me le faire oublier?! Jamais je n’ai été amoureuse a se point…Comment je vais faire pour arrêter de l’aimer…?

  29. Catherine 21 janvier 2015 à 11:05 - Reply

    Je vis aussi la même chose, ma relation battait déjà de l’ailes et cela fait qu’un ans que j’était avec lui… Je n’y croyais plus vraiment… mais depuis que c’est officiel ouf j’ai de la misère a vivre avec cette réalité. Par contre, j’ai aussi l’impression que mon deuil va plus vite. Est-ce que c’est parce que j’avais déjà commencer a le faire a partir du moment où j’avais commencer a ne plus y croire ??? sur l’année que j’ai été avec lui, j’ai penser au moins 6 mois a le laisser car les attentes sont très différente j’ai été dévaster en fin de semaine et j’ai l’impression que je suis déjà a la phase 3 car je suis en colère… je veux des réponse svp… merci

    • Marie-Soleil Cordeau 27 janvier 2015 à 14:00 - Reply

      Bonjour Catherine, il est effectivement possible que votre deuil ait commencé avant même la rupture. Par contre, entre y penser et le vivre, c’est deux choses. Vous allez naviguer au travers des phases du deuil jusqu’au relèvement final. Je vous dirais de ne pas trop chercher à savoir dans quelle phase du deuil vous êtes, mais plutôt de vous concentrer sur comment vous vous sentez à l’intérieur de vous. Les moments de bien-être vont commencer à arriver. Ils seront courts et peu fréquents entrecoupés de phases plus sombres. Puis les moments de bien-être dureront plus longtemps et seront plus fréquents. Lorsque vous vivrez un moment de bien-être, vivez le à 100% sans vous demander s’il durera… Bon courage 🙂

  30. Manon 4 octobre 2014 à 19:48 - Reply

    On peut vivre un deuil même si c’est nous qui quittons. Vous présentez la femme comme un être faible par définition, que l’on doit « reconstruire ». Le titre « comment récupérer son ex » me laisse perplexe…
    Il n’y a pas qu’une forme de deuil amoureux, mais plusieurs.

  31. Sylvie 25 septembre 2014 à 09:01 - Reply

    Merci beaucoup d’avoir si bien expliqué le processus de deuil amoureux. Enfin je peu savoir ou me situer dans ces étapes. Cepandant j’ai une question. Dans mon cas, je suis allée vivre à l’étrangé pendant 4 ans et suis revenu il y a presque un an. Il était question lors de mon départ que mon époux vienne immigrer au Québec plus tard mais avec le temps, je me rends compte que finalement je ne désire plus continuer cette relation et que je veux divorcer.
    Je l’aime beaucoup mais à force de travailler sur moi, mon estime et mon respect de moi-même, je ne suis plus disposer à accepter le fait qu’il ne me respecte pas dû à son égoisme. Je vais laisser passer les fêtes de noel et en début d’année 2015, lui faire part de ma décision et demander le divorce. Actuellement, je travail et avec mes amies, famille et du bénévolat je suis assez occupée. Depuis mon retour j’ai passer les étapes et j’en suis rendu à 4 et presque 5 mais qu’est-ce qui se passera lors de l’annonce de notre coupure définitive. Je m’attends à avoir le coeur en milles miettes et à la fois me sentir libérée car au fond je l’aime mais il y a trop de choses qui font que je ne veux plus vivre avec lui. Merci d’éclairer ma chandelle.
    A ce moment là, est-ce que je retournerai à la case départ du deuil ?

    • Jonathan 3 novembre 2014 à 11:16 - Reply

      Bonjour,

      personnellement, j,ai vécu une situation semblable… j’ai laissé mon ex car je réalisais que ce n’était pas possible et que nous nous n’entendions pas sur trop de sujets essentiels. Même si j’étais mieux à l’idée de rompre, je ressentais de la peine car veut veut pas, il y a eu de l’amour et devait en rester encore peu importe de quelle intensité soit-il. le fait de faire de la peine aussi peut vous perturber. Bref, pour ma part, je n’ai pas vécu l’étape 1 car je n’étais pas dévasté… c’était ma décision… Pour le reste, il y a un deuil à faire… réapprendre à vivre seul, redevenir prêt à rencontrer à nouveau.

      Je crois qu’il serait erroné de penser qu’aucun deuil ne serait à faire où que celui-ci serait pratiquement déjà complété en se trouvant à la phase 4-5.

      Bonne chance!

    • Bob 7 décembre 2014 à 08:02 - Reply

      C’est ce qui se passe pour moi… Même si j’ai l’impression que les étapes s’enchainent plus rapidement.

  32. Lilly 20 juin 2012 à 06:54 - Reply

    Est-il possible de vivre ces étapes sur une courte période de temps?

    • Marie-Soleil 21 juin 2012 à 10:34 - Reply

      Oui, c’est possible. Chaque deuil est unique. Si tu veux une réponse plus élaborée, ça me prendrait plus de détails. 😉

  33. Josée 7 avril 2012 à 11:59 - Reply

    Wow Que c’est doux à lire… voici enfin quelque chose qui exprime exactement le processus!!!

Leave A Comment

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.